• Nous célébrons le Culte du Saint Socle.

     

                                                                    Acrotère

     

    Aujourd'hui,12 juin 2014 : 9 ans, 1 mois 21 jours

     

    Il y a un avant et un après l'Apparition du Socle...

     

    Voir : les adeptes du jour.

     


  • Nous célébrons le Culte du Saint Socle.

     

    Le Saint Socle

                                             Piédestal

     

    Aujourd'hui,12 juin 2014 : 9 ans, 1 mois 20 jours

     

    Il y a un avant et un après l'Apparition du Socle...


  • Nous célébrons le Culte du Saint Socle.

     

    Le Saint Socle

          2001, Odyssée de l'espace

     

    Aujourd'hui,11 juin 2014 : 9 ans, 1 mois 19 jours

     

    Dans la contre-révolution en cours, il y a un avant et un après l'Apparition du Socle...

     

    Voir aussi : Le Socle Nouveau est arrivé (en couleurs). 


  • J'entends ce jour un entretien radio avec l'un des idéologues d'état français.

    L'idéologue

    St Martin (Buzet)

    Dans ces cas, il faut s'appliquer à expliquer le rôle tenu par l'idéologue, et qui explique son excessive présence médiatique et sa position hiérarchique.

    Rien à voir donc avec la philosophie. L'idéologue laisse en cela un indice, en rappelant comment il s'est formé à l'éloquence.

    L’idéologue n'a pas forcément tort sans telle analyse verbale, lorsqu'on en écoute le phrasé. C'est pourquoi il faut s’intéresser à sa posture, au "contexte du texte" pour en comprendre la signification.

     

    Source : http://www.franceinter.fr/personne-alain-finkielkraut-0


  • L'ambition des jeunes gens de "changer le monde" n'est guère de mode. Du moins en quelques matières, telle que l'éducation scolaire.

    Raconter la vie ou changer le monde ?

                      Isaac Cordal, Nantes, été 2013

    La tendance est à l'acceptation. Elle génère paraphrases et duplication sans fin.  A la marche du monde, se superpose un discours sur le monde tel qu'il est censé être, sans discussion.

    Ce qui, en terme d'audace de civilisation, ne nous avance guère.

    Quelle est donc cette conception de l'éducation qui stérilise par avance, condamne la pensée effrontée, la dissidence, et le non-conformisme, sans quoi il n'y eut jamais d'avancée spirituelle ?

    Il arrive que la philosophie précède le mouvement, ou qu'elle l'accompagne. A la traîne, elle est misérable.

     

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique