• Qui pourrait prédire

    2017

    La grande roue arrimé à la cathédrale à aube (Metz, décembre 2016)

     

    Qui pourrait imaginer comment la philosophie va s'y retrouver, et comment nous allons retrouver la philosophie ?


    Comment nous renouerons avec le sens de l’éducation ?

    Comment nous nous réconcilierons avec nous-mêmes.


  •  

    Pour : une (petite) philosophie de l'éducation

     

    Consulter le détail :

    Télécharger « Le synopsis détaillé.odt »

     

    Un texte en train de se faire

     

     

    Pour : une philosophie de l'éducation

     

     

    Élaborer avec patience un ensemble textuel (et, de nos jours, hypertextuel) avec, pour objet, une réflexion continue sur ce que philosophie de l’éducation veut dire, relève de trois exigences : conceptuelle, expérientielle, textuelle. Le travail de pensée n'est rien sans la demande du réel. Proposer cette perspective passe paradoxalement par un travail d'écriture, dont les limites sont connues, liées aux contraintes imposées par le système comme aux déficiences d'auteur(s).

    C'est pourquoi un tel texte est "livré" : chaque réceptionnaire est alors comptable du renvoi de balle.

     

    Mode d'emploi

    Le manuscrit est ainsi conçu :

    Chaque chapitre est réparti par blocs. Chaque bloc est à la fois indépendant et dépendant.

    Chaque bloc comporte un texte linéaire, des liens, des focales sous forme d'"encadrés", des remarques sous forme de « formules ».

    Chaque point peut-être alimenté et/ou amendé en permanence.

    Tant que les parties et les chapitres font cohérence, ils restent dans les intitulés et l’ordre proposés. Cette partition peut être redistribuée au besoin.

    Le texte n’est jamais clos.

    L'ensemble est réparti en quatre secteurs, et comporte une trentaine d'entrées principales.

     

    Pour toute précision, détails, avancée du travail, covoiturage : contact sur ce blog.

     

    SYNOPSIS

     

    Pour : une (petite) philosophie de l’éducation . Argument

    Introduction Qui a peur de la philosophie de l’éducation

     

    I La tradition

    II Le milieu

    III Les conditions d’une philosophie critique (de l’éducation)

    IV L’action

     

    Conclusion En deux temps, trois mouvements

     

    Annexes

    - Références bibliographiques

    - Lexique

    - Tracts

    Sommaire, Index

     


  •  

    Mais de mon frère le poète, on a eu des nouvelles. Il a écrit encore une chose très douce. Et quelques-uns en eurent connaissance.

    (Saint-John Perse)

     

     


  • Je replace ici en version "plein texte" un article fourni pour le numéro inaugural du projet transverse en 2011. Au passage, on remarquera l'acrostiche et le chassé croisé des notes de bas de page. Il n'y a pas que le mode de lecture linéaire...

     

    Lire la suite...


  • Vive l'acrostiche

     

    UT queant laxis
    REsonare fibris
    MIra gestorum
    FAmuli tuorum,
    SOLve polluti
    LAbii reatum,
    Sancte Ioannes
    en tête
    Guido d'Arezzo, Hymne à  saint Jean (11è siècle)
    Je me suis amusé à quelques reprises à placer en tête de paragraphes de mes articles une lettre initiale d'un mot, à reconstituer verticalement. Ce mot est à chaque fois une "clé" pour la lecture ou le classement de l'article.
     
    ***

    Dans Keris (1983), le frontispice de chaque chapitre, en forme de morceau de puzzle, se place, une fois le livre lu, dans une pleine page qui "donne sens" à l'ensemble. Ainsi du paratexte!




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique