• Le terme d'absorption paraît aujourd'hui convenir pus fortement que l’ancienne récupération, qui a fait son temps et s'applique à des manipulations partielles.

    C'est en effet aujourd'hui sans vergogne que l'on réaménagé des termes et des passés au profit d'une idéologie autre, sinon inverse.

    Absorption

     

    Il s'agit au principal de l’économie du discours néo-libéral en voie de totalisation vers un "postlibéralisme". Tout y est assimilable, comme un trou noir, puisque le principe même est de ne souffrir aucune alternative, de ne supporter aucun écart de pensée.

    Un ultralibéral au pouvoir, une extrême-droitière adulée, n'auront pas hésité à revendiquer naguère le souvenir glorieux, et à l'utiliser.

    Particulièrement sensible dans le monde scolaire. Il n'est qu'à considérer le traitement infligé à un Freinet l'an passé, de voir comment tels idéologues peuvent s'approprier à leur profit la mémoire de grands ancêtres. De la même façon, il est aujourd’hui possible d’intégrer le propos "révolutionnaire", voire "libertaire" ou "émancipateur", jusqu'à la convocation des meilleurs et des "saints" (l'exemple de Janus korczak est en cela significatif, il y en a d'autres).

    Ceci est à rapprocher du néo-cléricalisme : l'église catholique avait utilisé ses saints, en inventait d'autres. La propension des clercs à entretenir un discours à caractère éminemment religieux, avec ses croyances, ses dévots et ses prêtres, a ces derniers temps redoublé, sous des habits faussement laïcs.

    Ainsi, l'absorption se joue-t-elle à deux niveaux : celui de l'accueil dans le maillage, qui peut s'accommoder de toutes les postures hormis celle de la pensée critique, au sein d'une nébuleuse dont l'opposition aux "réactionnaires" est calquée sur une partition politique manichéenne (la "gauche") ; et plus largement, celui de ce monde fini, régulé par le dualisme, qui l'équilibre et le nourrit, dont aucune  échappée n'est permise, ni même possible.

    Ces phénomènes sont caractéristiques de la configuration dominative, en cours d’amélioration de son propre dessein totalisant.

     

     

     


  • C'est sur le principe très désagréable. Forclore met fin et boucle. 

    Pourtant, il faut prendre les faits pour ce qu'ils sont.

    Forclos

    Sur les listes spécialisées, ce ne sont pas les sujets de débat qui font défaut. Pourtant, ils se présentent sans approfondissement, analyse ou conteste, puis s'évaporent, pour un temps, avant de resurgir dans le même état : sans avancée. Le simple requisit en discussion commune passe pour insolence.

    Il y a comme un anathème sur l'idée même qu'un débat serait possible. Comme une stupeur. Si bien que les occasions ratées l'emportent sur les possibles. Nous voici à l'opposé de l'esprit scientifique et démocratique, y compris chez ceux-là mêmes qui en prônent la vertu. 

    Comment, de gaîté de cœur, faire le deuil des illusions de coopération, de communauté éducative ou scientifique, sinon de convivialité ? L'homme nu, dès lors, désarmé.

    Nous en aurons donc vu des vertes et des pas mûres, et ces signes du temps ne sont pas rassurants pour la suite.

     


  •  Nouvelles du scolarisme

    Revue de presse : quelques repérages du 1 au 10 février

    Dépêchons, les vacances approchent. A l’odeur des congés, les folliculaires du genre se déchaînent, puis se calment.

     

    Méditations scolaires

                 Pumckl . Source : Le Bon coin

     

    Un telle revue de presse (rdp) relève les annonces et les messages indicateurs de « points problématiques ». Ce sont des plots précieux à partir desquels on peut remonter le courant de la « filière idéologique ». Ici, un exemple de repérages d’articles parus en ligne dans la presse spécialisée en éducation scolaire, essentiellement « de la maternelle au lycée ». Ce sont des « éléments de corpus », typique du discours scolaire.

    Systématique, ce travail, mieux fondé, ordonné, classé, donne un accès (ce n'est pas le seul) à une étude des caractéristiques de la formation discursive en gestation. Si telles ne sont pas une nouveauté, la montée en puissance de formes inédites liées à l'ensemble des processus "d'aliénation avancée" se lit à partir d'autres propriétés significatives (immédiateté, positivité, totalisation, inversibilité etc.).

    De temps en temps, une « cerise sur le gâteau » ! A chacun de choisir et d'en estimer la cocasserie.

     

    Dès lors que la question scolaire est vue par le bout idéologique de la lorgnette, il ne peut y avoir place pour une réflexivité quelle qu’elle soit. Pour les idéologues de l’ « actualité scolaire », , il s’agit au principal de perpétuer un ordre. L’épanchement, mais s’il ne fait pas hémorragie, est contreproductif et démoralisant.

    Remarque de méthode : une rdp « brute » ne peut être qu’orientée par le choix, et les silences qui accompagnent les signalement sont en eux-mêmes révélateurs ; tout article est fait de factuel et de commentaire, implicite ou explicite.

     

    Ici, ma mauvaise foi s'exprime dans les légendes politiquement incorrectes.

     

    10 février 2016

     

    L'extrême-droite est fréquentable

    http://www.vousnousils.fr/2017/02/10/duel-marine-le-pen-najat-vallaud-belkacem-599600

     

    A examiner à la loupe : Todorov

    http://www.iris-france.org/88501-hommage-a-tzvetan-todorov/

    Ses conceptions, son « touche à tout »... NB Trop d’hommages pieux, trop de posthume...

     

     

     

    Les études décisives : le constat sec

     

    http://www.vousnousils.fr/2017/02/07/rased-des-resultats-negatifs-sur-les-eleves-etude-599392

     

     

     

    On est passé tout près d’une bonne question

     

    http://www.questionsdeclasses.org/?Le-Systeme-et-les-systemes

     

     

     

    Nouvelles du maillage

     

    http://www.questionsdeclasses.org/?Pascal-Bouchard-apprendre-a-vivre-et-a-penser-et-bonnes-feuilles

     

    et moi-je

     

     

     

    http://www.questionsdeclasses.org/?La-neige-un-privilege-de-classe

     

     

     

    Du côté des exorcistes...

     " Une rubrique Antidote" : http://www.cahiers-pedagogiques.com/Ne-pas-se-laisser-pieger-par-un-debat-hors-sol

    … entre eux, et tenants de la vérité pédagogique. Une fois muselés toute tentative de philosophie critique, et d'ouverture du débat scolaire, celui-ci n’est pas prêt : ni de décoller, ni de se partager.

     

     

    Neuro-éducation

     

    http://www.educavox.fr/accueil/reportages/e-fran-stanislas-dehaene-presente-le-projet-ludo

     

     

     

    A rapporter aussi au discours universitaire en ce sens, comme à la croyance, à rapprocher de l'adoration actuelle pour le "numérique".

     

     

     

     

     

    Et toujours : l’illusion scientiste ou techniciste

     

    Les algorithmes permettront-ils de différencier la pédagogie ? (Inria)

     

    L’outil numérique pour "rapprocher l’école de toutes les familles" ( Comité de réflexion familles/école)

     

     

     

    L’illusion littéraire

     

    http://theconversation.com/creative-writing-en-france-une-formation-universitaire-en-voie-de-legitimation-72475

     

     

     

    Le rapport éducatif aux médias (au rabais)

     

    http://theconversation.com/leducation-aux-medias-et-a-linformation-et-la-formation-de-futur-e-s-citoyen-ne-s-critiques-71139

     

     

     

    Le salut aux couleurs

     

    http://theconversation.com/la-la-cite-valeur-essentielle-de-la-republique-70077

     

    La foi dans les Valeurs et la République

     

     

     

    Trolls

     

    Hou hou méfions-nous, Les trolls sont partout (pcc Jean Ferrat)

     

    http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/02/02/theories-complotistes-quand-najat-vallaud-belkacem-trolle-ses-trolls_5073288_4355770.html

     

    Les médias volent haut...

     

     

     

    Illuminations pédagogiques : peut-on sauver le navire ?

     

    http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2017/02/10022017Article636223109155675326.aspx

     

     

     

    Parole d’auteure avisée. On peut multiplier de tels actes d’édition.

     

     

     

     

     

    9 février 2016

     

     

     

    Les beaux jours : la solution pédagogique

     

     

     

    http://www.cahiers-pedagogiques.com/Neurosciences-et-pedagogie

     

    http://www.cahiers-pedagogiques.com/FabUlis-3-0-Un-laboratoire-de-pratiques-numeriques-en-ULIS

     

    Pourvu que ça dure (dure... loi du marché)

     

     

     

    http://www.cafepedagogique.net/LEXPRESSO/Pages/2017/02/09022017Article636222209880226604.aspx
    A question idiote...

     

     

     

    http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2017/02/09022017Article636222209824914168.aspx

     

    (on se le demande, et à quoi s’occupe le chercheur...)

     

     

     

    Idem, et nous avions besoin d’eux...

     

    http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2017/02/09022017Article636222209814289168.aspx

     

     

     

    … et de conseils supérieurs

     

    http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2014/09/15092014Article635463632091486339.aspx

     

     

     

    A quoi servent les sde

     

    https://50ans-sc-educ.sciencesconf.org/

     

     

     

     

     

     

     

    7 février 2016

     

     

     

    La nouvelle « liberté d’expression » : pour qui, pour quoi ?

     

    http://www.educavox.fr/alaune/s-exprimer-une-liberte-qui-cesse-aujourd-hui-d-etre-virtuelle

     

     

     

     

     

    Les curés du numérique

     

    http://www.cafepedagogique.net/LEXPRESSO/Pages/2017/02/07022017Article636220475405881803.aspx

     

     

     

    On est utile ou on ne l’est pas (nos lointains successeurs se moquent du monde)… Cette verticalité est absurde.

     

     

     

    http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2017/02/07022017Article636220475369163288.aspx

     

     

     

     

     

    Citation du jour

     

     

     

    « Mener des actions citoyennes en direction des jeunes et des acteurs de la jeunesse relève de la mission des entrepreneurs. Durant la dernière semaine de mars, nous nous impliquerons sur tout le territoire pour leur transmettre dynamisme, envie, confiance et optimisme. »

     

    Lycéen aujourd’hui, dirigeant d’entreprise demain ? Pourquoi pas… puisque « C toi qui décides ! »

     

     

     

    Freinet à la sauce : ici, au prisme de Sciences Humaines

     

    https://www.scienceshumaines.com/celestin-freinet-faire-pour-apprendre_fr_37217.html

     

     

     

     

     

    L’Incantation aux valeurs

     

    http://www.gfen.asso.fr/fr/10e_renc_gfen_st_denis_2017

     

     

     

     

     

     

     

    5 février 2017

     

     

     

    Énergie économique

     

    http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2017/02/06022017Article636219497284287898.aspx

     

     

     

     

     

    6 février 2017

     

     

     

    Les P’tits bateaux

     

    Devinez qui vient nous dire ce soir (qu’il en sait un rayon) ? Question : Pourquoi les enfants aiment tellement jouer ? Réponse : l’expert. Il faut s’habituer.

     

     

     

     

     

    5 février 2017

     

     

     

    Et toujours la « philosophie pour enfants »

     

    https://www.icem-pedagogie-freinet.org/node/49695

     

     

     

    C’est une vague de fond ? En tous cas, nous avions vu le coup venir à l’époque de la promotion en France de Lipman, depuis notre observatoire « iufm », mais à peine le profit idéologique qu’on pouvait en tirer ! Depuis, publications et chaire Unesco entérinent ce phénomène.

     

    V par exemple, côté paranos, https://www.fredericlenoir.com/actualites/5777/

     

     

     

     

     

    3 février 2017

     

     

     

    Tendre au chef d’œuvre

     

     

     

    On se flingue ou on flingue ? Non, on survit, et on gobe tout. Encore un pic atteint par le Café « pédagogique » du jour. Pour qui veut comprendre en quoi le scolarisme accompagne la « permanente bérézina » scolaire…, tous les niveaux sont là représentés, ou presque : il suffit de tirer le fil de l’écheveau…

     

     

     

     

     

    Indispensable : http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2017/02/03022017Article636217058308343744.aspx

     

     

     

    Que met-on sous le mot de pédagogie ? (quelle maltraitance, finalement, de ce pauvre mot).

     

    http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2017/02/03022017Article636217058305218524.aspx

     

     

     

    Quel culot. Avec quelques formules à inscrire au bêtisier. Et un petit échantillon de l’aréopage (des idéocrates) : Binait, L Branque, CHL Dévaluée, ii Remue, Hilare. J’emploie des anagrammes, pour ne pas être accusé d’attaques ad hominem...

     

     

     

    Côté people

     

    http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2017/02/03022017Article636217058243963837.aspx

     

     

     

    Un spécialiste des « sciences » de l'éducation, pas populiste pour un sou.

     

    Seul à pouvoir le dire, moi-je mon opinion et ma photo en grand (à quand le Tableau officiel en costume de sacre?).

     

     

     

    Ferait mieux d’analyser le phénomène, et ce qu’il révèle…

     

     

     

    v. le dossier à partir de l’expression clé « école démocratique ».

     

    ex. http://www.slate.fr/story/116317/ecoles-democratiques-cours-programmes

     

    (v. aussi les stéréotypes des alternatives supposées…).

     

     

     

     

     

    Études dispendieuses

     

    http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2017/02/03022017Article636217058233494283.aspx

     

     

     

    Nouvelle scolastique nouveau scolarisme, scientisme. Pendant ces déversements, le monde peut crever....

     

     

     

     

     

    La Force des Valeurs

     

    http://www.cafepedagogique.net/LEXPRESSO/Pages/2017/02/08022017Article636221354918805215.aspx

     

    Maillage, père et fils, revues sde, habitués

     

    Ça m’étonnerait que je sois invité...

     

     

     

     

     

    5 février 2017

     

     

     

    https://edso.revues.org/1903

     

     

     

    Opportunismes : on n’y avait pas pensé. Revue très caractéristique du discours scolaro-universitaire et des thèmes à la mode

     

     

     

    La croyance verticale et scientiste

     

    http://www.educavox.fr/accueil/debats/la-fin-d-une-ecole-le-debut-d-une-autre

     

     

     

    http://www.cafepedagogique.net/LEXPRESSO/Pages/2017/02/08022017Article636221354984742308.aspx

     

     

     

    Le succès mérité du Prédicat

     

    Si-si http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2017/02/08022017Article636221354895367865.aspx

     

     

     

    Le divin marché

     

    https://www.franceculture.fr/emissions/rue-des-ecoles/lecole-face-aux-entreprises-du-numerique-40-ans-de-culture-et-deducation-au

     

    Élèves, le conseil supérieur s’occupe de vous

     

    http://www.cahiers-pedagogiques.com/Ecouter-les-eleves-pour-les-faire-travailler

     

     

     

     

     

    2 février 2017

     Le sens (profond et démocratique) du débat

    http://www.lemonde.fr/campus/article/2017/02/02/l-avenir-de-l-ena-objet-de-nombreux-debats_5073424_4401467.html

    Non, l’école n’augmente pas les inégalités
    > http://www.inegalites.fr/spip.php?page=article&id_article=2252&id_rubrique=64

     

    1 février 2017

     

    Attention ça décoiffe

    http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2017/02/01022017Article636215327526844837.aspx

    Je dois refaire toutes mes études. Car aujourd’hui, je dois savoir que : « Le langage est un outil » , ou que « l’imagination s’apprend », entre innombrables idéologèmes.

     

     

     

     

     

    Ad libitum.

     

     

     

    Nous sommes gâtés. Des caractéristiques d’ensemble peuvent aisément se déduire de ces observations. Attachement à la doxa, maillage, absence d’écriture distanciée et de réflexivité de fond, trafic des lexèmes, motifs de l’idéologie. Etc.

     

     

     

    L’absence de « voix alternative», d’observatoire et d’études sur ces données est préoccupante.

     


  • C’est la pire des âneries d’avoir réduit la question majeure des fondamentaux à quelque apprentissage basique

    Fondamentaux (suite)

    Le premier escamotage a consisté à confiner la notion : ce seraient donc certains des nécessaires « apprentissages élémentaires ».

    Le second à confondre fondamental et initial (par exemple, et entre confusions et compressions).

    On aura ultérieurement substitué à la notion de base, celle des « compétences du socle ». Celle-ci est d’ailleurs purement votive : jamais l’école n’a réussi à faire engranger à ses ouailles les objectifs prétendus des programmes. C’est là une des erreurs typiques du scolarisme, liée à la croyance en l'efficacité transitive de l’enseignement frontal, au sens large, et quelques soient les « méthodes » actives, nouvelles, sinon – un comble – « émancipatrices ».

    A supposer que cela se comprenne, ce qui n'est pas acquis, on a brûlé les étapes, et, ici encore, télescopé les objectifs élémentaires et les buts scolaires1. Nous ne sommes pas dans le même registre : ce dernier est une préoccupation administrative.

    ***

    A l'opposé de l'arasement de la notion, décidément énucléée, les fondamentaux au sens riche de fondamental (primordial, et essentiel) ne peuvent se définir qu’en raison d’une finalité, d’une conception de l’homme.

     

    1 A noter que les mouvements dits "pédagogiques" n’ont ici aucune distance par rapport à l’injonction officielle qui se la joue dès lors impunément.

     


  • Notules : retenir le mot.

    Nous ne manquons pas de concept(s)!


    J'attribue à ce terme de concept deux acceptions :


    - linguistique : une théorie du concept relève d'une théorie du signe

    - épistémologique : le concept est ce qui ressort de l'analyse. Il y a un rapport avec la terminologie, et avec la déconstruction.

    Concept

                  Sentier des lanternes, Metz, 2016 (photo JA)

    Dans le cas de Vastes Panoramas, historiques ou culturels, il peut s'agir "d'hyper-concepts", s'ils résultent d'une analyse. Ou tout simplement de catégories typologiques (c'est un peu comme les "régimes d'historicité")

    Concept n'est pas conception, ni représentation. 

     

    Bien entendu, le terme est polysémique, et on peut donner dans le flou ou l'invention! Confondu donc souvent avec notion ou idée au sens le plus commun. On trouve donc un abus constant dans la logorrhée des idéologues, et le "concept" nourrit la doxa. L'usage dans la "phraséologie médiatique courante" relève du "trafic des lexèmes" (v. ce terme).