• Refaire le monde, ou peigner la girafe ?

    Je suis frappé dans l'actualité de la littérature scolaire par la montée en force d'un étrange configuration de la répétition et de la réitération de considérations portant sur des questions que nous avons naguère (cela fait un bout de temps!) quelque peu travaillées...

     

    Source : 123rf

    Les exemples s'ajoutent aux exemples.

    Ce n'est pas anodin. Et il est troublant que ni du côté des philosophes, ni du côté des historiens de l'éducation, ne se manifeste quelque étude du phénomène. Dans les domaines que je connais un peu, mes dernières lectures font état d'un ensemble d'exemples, qui lui donne assez d'ampleur pour ne pas le considérer comme anodin, voire passager. Ce qu'on espérerait.

    Ces passages peuvent sans grand frais être rapportés à la galaxie d'ensemble, et l'on invoquera le présentisme, ou encore quelque effet des nouvelles tendances de la néo-idéologie, soucieuse de conforter un monde lisse, sans prise de distance, ni souci de quelque transmission.

    Le plus inquiétant pour la culture scolaire, et éducationnelle, reste qu'aucun signal ne se manifeste chez les spécialistes pour engager au moins un début d'étonnement. Ce qui fait que l'analyse du prodige reste à ce jour improbable.

     

     

     

     

     


    Tags Tags : , ,