• Série : l'éducation nouvelle

    Dans une telle série, nous pourrions nous permettre de réitérer quelques questions sur la "réception" de "l'éducation nouvelle", et ses réutilisations dans le contexte actuel.

     

    Série : l'éducation nouvelle

                     Les Forges des Salles, hiver 2010

     

    On le sait, le mouvement historique de l'éducation nouvelle est un conglomérat de prises de positions variées, sur des bases diverses, ouvrant largement à débats.

    A l'époque.

    Alors que ces références ont été largement combattues, quoique en même temps largement commentées dans les milieux spécialisés, la tendance serait à "y revenir" : la néo-scolastique a bien assimilé la dimension virtuelle et idéologique du message tout en se gardant bien d'aller dans le sens de quelque mise en œuvre ordonnée.

    Sa part non-critique et non-politique est en effet tout à fait "néo-compatible" avec les ambitions affichées dans le discours scolaire actuel.

    A condition de dépouiller le "message de éducation nouvelle" de tout ce qui serait d'ordre subversif, et finalement, de le stériliser par avance, il est - comme à des époques politiques antérieures - très utilisable par une pensée utilitariste et pré-totalitaire. Ce qu'ont bien montré des auteurs avant nous. *

     

    * Probablement chez Arnould Clausse, notamment.

     

     

     

     

     


    Tags Tags :