• Le divin slogan

    Les dissertations farfelues sur ce que seraient les « communs », la promotion (sans frais) du terme par les idéologues du tout-venant, invocation paradoxale au bien partagé, quand jamais le système de pouvoir n'a été aussi égoïste et aveugle dans son processus de postlibéralisation,

     

                    Ciel de Meuse Photo : JA

     

    Plus personne ne communiquait : on invente la Communication. Le citoyen fictif installé, il est fait grande dissertation sur la citoyenneté, et maints slogans des doctrinaires scolaires. Le rouleau compresseur de l'individualisme dirigé, la communauté en lambeaux, tel philosophe en invoque l'idéal.

    Ainsi des « communs », pauvre slogan brandi par les clercs : les uns rament pour maintenir un semblant,les autres, au pouvoir national, en cassent jusqu'au principe.

     

     

     

     

    « La déroute des AnciensL'éducation disloquée »