•  

     

     

     

    "On rent’ dans la classe oùsqu’y a pus bon d’Guieu :
    On l’a remplacé par la République !" (Gaston Couté, 1928)


  • Que de progrès...

     

    Pour une éducation à l'Europe, c'est toujours pas gagné!

    A Paris, l'Europe lance un appel pour éduquer aux valeurs européennes 

    http://www.cafepedagogique.net/LEXPRESSO/Pages/2015/03/18032015Article635622613433913347.aspx

     

    Récidives : Les maîtres à penser et donneurs de leçons supérieures

    Sept préconisations de Xavier Nau pour plus d'égalité scolaire

    http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2015/03/18032015Article635622613392728291.aspx

     

    Des citoyens plus fraternels que les autres

     Participez au colloque "Pour une école de la fraternité"

    http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2015/03/13032015Article635618439286573310.aspx

    "La table ronde institutionnelle réunira (…dont Jacques Bonnisseau, Chef de service des actions éducatives, Région Ile-de-France, ou encore Agnès Van Zanten, Directrice de recherche au CNRS)".

     

    Mieux vaut parler Fraternité que de pratiquer coexpérience!

     

    Ceux d'En-Haut

    (Bêtisier : comment se construit l'idéologie)

    Rendez-vous transatlantique avec Michel Serres et le Refer  

    "La 2ème édition du Refer les 19 et 20 mars. Pour thème « Le numérique à l’école : entre humanisme et utilitarisme ». Une opération particulièrement originale va y trouver son aboutissement : depuis plusieurs semaines, des élèves de 16-17 ans en France, en Belgique ou au Québec, ont travaillé sur l’essai que Michel Serres a consacré à Petite Poucette, c’est-à-dire à la jeune génération qui grandit dans la culture numérique."

     

    ***

     

    Et en vrac (la théorie du Vrac comme Leçon)

    … des exemples de pratiques…

    http://www.cafepedagogique.net/Pages/Accueil.aspx

    C'est en effet la mode dans les médias "pédagogiques" :

    http://www.cahiers-pedagogiques.com/En-pleine-ascension-Episode-2

    Le point problématique : quel est le sens du vrac ?

     

    Et ailleurs : gag

     

    "Ouest-France engagé au quotidien [c'est le cas de dire! ndr] dans l'éducation aux médias"

     http://www.educavox.fr/formation/les-ressources/ouest-france-engage-au-quotidien-dans-l-education-aux-medias


    Chacun connaissant l'œuvre immense de formation des esprits accomplie par ce quotidien….

     


  • Faut-il réagir au prétexte qu'on se fout de nous ?

    Une "revue de presse" spécialisée pourrait se donner comme tâche de faciliter l'accès aux informations utiles. C'est une question de méthode (déblayer le chemin), de choix éditorial, et, pour le lecteur/utilisateur de confiance dans ces choix. Il doit pour cela en être conscient : aucune revue de presse n'est "objective", et comme tout travail journalistique, ne peut prétendre qu'à u maximum de neutralité.

    Nouvelles du scolarisme ordinaire

    Mais d'autres choix sont possibles : dans le domaine scolaire, faute de mettre en œuvre une grille d'analyse critique rigoureuse, on se contente le plus souvent de reprendre ce qui est donné, parfois en présentant un minimum de commentaire d'opinion. Exemple caractéristique.

    D'autres choix sont possibles : ainsi, celui de s'engager dans le doute sur le bien-fondé systématique des politiques publiques, censé être garanti par le seul fait d'autorité, ou encore celui de mettre en exergue les "points problématiques" de l'actualité scolaire, qui devraient au minimum fournir matière à débat, sinon engager l'action.

     

    ***

    Sur le plan méthodique, plusieurs solutions sont ouvertes, aussi bien dans le choix du corpus, le mode de recherches, les sujets retenus, que dans la présentation : par thèmes, par hiérarchisation, etc.

    Ce qui est présenté ici comme échantillon d'actualité reste du vrac", assorti d'une titraille le pus souvent ironique, en raison du niveau observé.

     

    ***

    Grave question

    J. Dion : Faut-il réformer ou enseigner l’accord du participe passé ?

     

    Rubriques : "On refait le monde", ou encore "Réjouissante tarte à la crème"

     

    Sur un tel sujet, ne pourrait-on pas, une fois, une seule et toute petite fois, tenir compte de l'existant, des travaux théoriques (mais avec le discernement qui s'impose, il y a des linguistes et des formateurs de pacotille dans le domaine) et des expériences réussies…

     

     

    Autre problème essentiel

     

    La fessée. Encore une question de morale? Et un (très gros) écran de fumée!

     

    Déchaînement, à cette occasion, de stupides déversements d'opinion. C'est pourtant simple, non ? Pas de fessée, sinon je tire les oreilles! Quant à confondre les "coup de pieds occultes (au culte?)" avec des tortures infligées par des cinglés… L'enfance maltraitée, c'est une autre paire de manches. C'est du sérieux.

    Mais "la fessée" alimente les prestations des humoristes…

     

    Exemples d'activité (à la pelle ?)

     

    Clonage

     

    Documentation : L'annonce de la mort de M Bouygues, un cas d'école ? 

    (par ailleurs, un gros travail assez exemplaire, mais où vont-ils chercher tout ça ?). Là au moins, on aurait travaillé pour quelque chose… Peut-être pas dans cet esprit, toutefois.

     

    De très nombreux cas pullulent sur la toile. Mais c'est sous forme de pêle-mêle que seule la chronologie ordonnée. Et puis, qu'en ferons-nous ?

     

     

    S'absenter

     

    Les profs, toujours absents ? 

     

    Encore un marronnier signalé, mais le problème est toujours de mettre en évidence les tenants et aboutissants, de ce qui fait conversation de comptoir.  

     

    Changer l'école plutôt que de changer d'école

     

    On nous dit tout : Comment changer l'école : on se le demande, mais beaucoup d'égos ont leurs solutions!

     

    http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2015/03/02032015Article635608765040336132.aspx

     

    Nous n'en avons donc pas fini avec les Grandes Leçons :

    http://www.cahiers-pedagogiques.com/Ce-que-l-ecole-devrait-enseigner-9574

     

    Les Leçons de Charlie

     

    " Les leçons de Charlie?

    Et maintenant on fait quoi ?"

     

     

    Lire : http://www.journalisme.com/les-assises/255-ateliers-professionnels-2015-10h-13h

    et la cerise scolaire : http://www.journalisme.com/les-assises/261-ateliers-professionnels-2015-10h-13h/atelier-education-aux-medias (pour ceux qui se demandent encore à quoi a servi que nous donnions tant de mal-tout-ça-pour-rien).

     

    Quand la communication mondaine tient lieu de réflexion…

    Et maintenant, qu'est-ce qu'on fait ?

    Ben…rien.

     

     

    Et toujours la sonnerie aux Valeurs

     

    (et ses braves soldats)

    http://www.laligue.org/wp-content/uploads/2015/02/223_dossier.pdf

     

     

     

     

    Pour se détendre un peu…

     

    Grosse et petites perles

     

    "La lutte contre le décrochage scolaire est une priorité nationale. Il est difficile de ne pas être d’accord avec une telle priorité !"

    L'auteur relève quelques préconisations… Que de recettes pour n'aboutir à rien.

    http://www.cap-education.fr/2015/03/sur-la-differenciation-pedagogique.html

     

    perle :

    et quadrature du cercle, une solution d'avenir :

     

    La différenciation pédagogique

     

    "la différenciation pédagogique ouvre donc bien le défi majeur de notre modernité éducative. C’est par elle que saura advenir une école pleinement adaptée aux nouvelles exigences du monde et aux besoins des élèves, intégrant pleinement les technologies de son temps et ouverte aux différences multiples dont une société complexe est porteuse. Loin d’être une « vieille lune », elle porte donc une authentique lumière éducative sur la déréliction actuelle de notre institution : astre vivifiant éclairant les ombres d’un système éducatif trop rapidement massifié, incapable encore de s’adapter aux défis de son époque."

     

     

    Que faire de nos vieux ?

     

    http://www.educavox.fr/alaune/jean-pierre-veran-developpons-la-professionnalite-des-enseignants

     

    On en apprend : "l'évolution culturelle impulsée par le numérique remet également en question " les modes de gouvernement ancien hérités de l'Université impériale "
    Revisiter la formation des cadres de l'éducation nationale s'avère d'une impérieuse nécessité."

     


    La cerise du jour

     

    mardi 3 mars 2015

    "Le Café pédagogique publie un Dossier qui regroupe les meilleures études et les meilleurs auteurs pour aborder ces questions.

     Le dossier montre aussi comment on peut construire dans la classe la collaboration et la coopération".

    http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2015/03/03032015Article635609631012670020.aspx

    Comme dans l'histoire, tout le monde n'est pas convié à la Grande Table de la Religion Coopérative : faut pas exagérer. 

     

    Bref, on se fout de nous. Mais sans doute mieux vaut-il en rire.

     

     

    A suivre : quelques autres sujets extraordinaires. La "refondation" n'est pas pour demain! Il est vrai qu'il s'agit d'une arlésienne. 


  • A propos de la mise en ligne de la revue tétralogiques.

    Philosophie et anthropologie

                                                           Tudor Banus (Collection particulière)

     

    Cette parution vient à propos rappeler l’importance des distinctions fondamentales pour la compréhension scientifique.

    On a pu voir récemment, sous la pression des événements, s'affoler les spécialistes de la morale sans frais, et s'épancher la doxa en matière de valeurs.

     

    Toutefois, la plus grande part de ce qui se publie en ce sens se réfère à des principes épistémologiques surannés, aux termes desquels l'axiologie n'a guère d'autonomie théorique et relève toujours d'une "philosophie" courante. Si l'on s'emploie à "penser l'éthique", c'est selon des catégories qui elles-mêmes ne se remettent pas en cause.

    ***

    Une publication  scientifique vient à point nommé pour souligner qu'une autre voie est possible, à condition d'accepter la remise en question de la doxa.

    La revue tétralogiques (École de Rennes) met en ligne son dernier numéro, et inaugure ainsi son site.

    Lire : Politique et morale, revue tétralogiques 20. Site de la revue : tetraloqiques.fr

    L'article liminaire, Du Social et de l’éthique, de la politique et de la morale  au regard de la théorie de la médiation (Jean-Claude Quentel, Patrice Gaborieau) y apporte notamment un éclairage de base qualité.

     

     Voir aussi : Philosophie et sciences humaines sur Phileduc

     

     

     

     


  • C'est une drôle de configuration que celle dans laquelle se déploie le discours scolaire actuel.

     

     

    Maillage

                                                                  Malaxeur unidimensionnel

    Parmi les inquiétudes sur l'avenir immédiat de la pensée éducative, l'absence de diversification et d'alternative, comme la connivence affichée au sein du milieu spécialisé, telle qu'elle est marquée dans le discours scolaire visible, pose une question redoutable.

    Le problème qui nous est posé est celui de la situation monopolistique d'une faction de l'opinion, qui semble, si l'on s'en tient aux principaux supports spécialisés, occuper le terrain sans contrepartie et confisquer l'ensemble de la problématique.

    Cette géographie se déploie essentiellement autour des milieux néopédagogistes et à partir de leurs médias. Elle constitue un formidable corpus permanent pour toute description et réflexion relative à l'idéologie "mainstream"  ou à la doxa scolaire.

    Il n'est pas non plus question là de s'inscrire en faux : soit que les contributions possibles en ce sens sont purement et simplement censurées (disons qu'elles "n'ont pas leur place dans la politique éditoriale"), même sous forme de droit de réponse, soit que les "commentaires" admis dans la logique des sites (les cartouches suivant les articles par exemple) ne font l'objet que de fins de non-recevoir. Tout le monde peut s'exprimer!

    A condition de ne pas troubler l'ordre établi, et surtout, de ne pas le remettre en question. "Tu nous fatigues avec tes questions". Nous voulons nous exprimer ou nous amuser. Ce qui n'est pas de l'ordre du débat en encore moins de la controverse.

    Les autres médias véhiculant les idées éducatives n'ont guère de visibilité ; quant aux organes confessionnels, ils se tiennent à carreau.  Qui ne dit mot consent.

    De la même façon que les principaux médias accessibles n'entretiennent pas en leur sein de posture de réflexivité critique sur leur propre fonction, il n'existe pas non plus de supports alternatifs, qui refléteraient le travail critique, à supposer qu'il en existe encore un. Qui lui aussi se terrerait.

     

    Maillage

    Ce phénomène constitue pourtant un défi d'ampleur pour la pensée éducative. Le danger est évident.

    Au-delà de la simple constatation de la tentative de "position monopolistique", et du travail de d'implantation d'une idéologie finalement conservatrice, il est possible pourtant de développer un appareil critique et analytique descriptif et interprétatif, qui ne pourrait être mis en œuvre que par une organisation compétente : or, ni dans le cadre des "sciences de l'éducation", ni dans celui des associations corporatives concernées, ou des mouvements parascolaires, cette question n'est aujourd'hui à l'ordre du jour.





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique